dassler

ZOOM SUR … LES FRÈRES DASSLER

logo-adidas-puma

Si il existe une certaine concurrence entre les trois grosses marques sportives que sont Nike, Puma & Adidas pour chausser et habiller les sportifs. La rivalité entre deux de ces marques va au-delà de la course aux contrats et partenariats avec les athlètes. En effet, les marques Adidas et Puma sont apparues suite à de grosses disputes entre les deux frères Rudolf et Adolf Dassler.

Adolf

Adolf Dassler

Rudolf Dassler

Rudolf Dassler

Retour en arrière, Rudolf et Adolf sont les fils de Christoph, un tisserand et grandissent à Herzogenaurach. Ils lancent tous les deux en 1924 l’entreprise de chaussures sportive Gebrüder Dassler Schuhfabrik qui acquiert petit à petit une certaine notoriété, notamment lorsque l’athlète noire et médaillé Jesse Owens porte l’une de leur paire durant les JO de Berlin en 1936.

Début de la seconde guerre mondiale, malgré le fait que les deux frères soient Membres du parti nazi et côtoient les hauts rangs, la guerre ne va pas les épargner. Effectivement, alors que Rudolf est appelé à rejoindre l’armée allemande en 1943 tandis que Adolf est exempté pour pouvoir s’occuper de l’entreprise et cela Rudolf ne le digère pas et estime que son frère doit trouver une autre occupation. Six mois plus tard, l’usine familiale est fermée sur ordre de Berlin et Adolf est incorporé à son tour. Ensuite, se suivra de nombreuses tensions et d’accusations entre les deux frères jusqu’à ce que Rudolf soit arrêté par la Gestapo puis par l’armée américaine une fois la victoire alliée proclamée, et sera envoyé au camp d’Hammelburg alors qu’ Adolf rentre à Herzogenaurach et commence à marchander avec l’armée américaine après qu’elle apprend l’histoire avec Jesse Owens.

Rudolf est de retour 1 an plus tard animé d’une haine envers son frère Adolf puisqu’il est persuadé qu’il l’a dénoncé. Ainsi, la réconciliation est impossible et en avril 1948 les Dassler liquident la société et la divisent en deux parties égales qui amène à l’émergence de deux entreprises, Adolf, surnommé Adi, baptisa son entreprise ADIDAS (pour ADI DASsler), tandis que Rudolf choisi le nom PUMA, facile à prononcer dans toutes les langues.

Ainsi, dès 1948 une grande rivalité s’est créée entre les deux marques à l’échelle mondiale mais également locale puisque les sièges sociaux des deux multinationales concurrentes se trouvaient dans la ville de leur enfance à Herzogenaurach en Bavière et chaque habitant de la commune devait choisir son camp et lui être fidèle. Aujourd’hui, les sièges sociaux se situent toujours à Herzogenaurach.