L’histoire du turban

cats

Muslim_sheikh,_Tbilisi_(de_Baye)

Avant de devenir un accessoire de mode dans le monde occidental, le turban a toujours été un objet à connotations religieuses mais également un outil essentiel pour les populations orientales. En effet, le turban est un élément culturel et spirituel, de plus ces couvres-chefs volumineux servent à protéger les Hommes qui vivent dans des territoires arides, mais sont aussi utilisés en tant que tapis de sol, d’oreiller lors des siestes et de filtres pour l’eau par exemple. De plus, la couleur et le drapé changent selon le groupe ethnique et la région. 

Le turban ou plutôt les turbans ont une signification spécifique dans chaque situation. Par exemple, durant les guerres dans les anciens temps si un homme rentrait chez une femme avec un turban à la main, cela signifiait que celle-ci venait de perdre son époux au combat. Il existe de nombreuses histoires et traditions autour des turbans et de la manière dont ils étaient employés durant par exemple les mariages ou l’acte de pardon.

Malgré le fait que la couleur n‘a pas de signification particulière, on constate cependant que le magenta ou le rouge sont souvent préférés pour un mariage tandis que le blanc est utilisé durant des funérailles.

f63aea91e0df02561120c8e9fa8083a2

Paul Poiret et sa femme Denise Poiret durant la soirée Mille et Deuxième Nuit.

En Europe, c’est le couturier français Paul Poiret considéré comme le précurseur du style Art déco, qui a fait du turban un accessoire de mode dans la période entre deux guerres. En effet, les pays de l’Orient passionne le créateur et l’inspire. C’est d’ailleurs durant la célèbre réception de la Mille et Deuxième Nuit qui a eu lieu le 24 juin 1911 dans l’hôtel de Paul Poiret qui été vêtu en prince persan , rue d’Antin que l’homme offre à ses nombreux invités (300 environs) la possibilité de découvrir sa première création inspirée du monde oriental portée par sa femme Denise Poiret et le fameux turban surmonté d’une aigrette. Un succès.

Ainsi, le turban réinventé par Paul Poiret l’a rendu intemporel et à fait de cet accessoire de mode un objet qui se mêle à tous les styles. 

Création de Paul Poiret et le fameux turban porté par son épouse.

Aujourd’hui, le turban est toujours un accessoire phare et tendance dans la mode puisqu’on le retrouve chaque hiver sur les têtes des modeuse mais également sur les défilés comme par exemple sur celui de la marque parisienne Saint Laurent durant la collection printemps-été 2014-2015. (ci-dessous)

photo-20-photos-du-defile-saint-laurent-femme-printemps-ete-2015_5114072-tile

Publicités

LA PUMA SUEDE

catspuma2

Bonjours tout le monde, aujourd’hui j’écris un nouvel article pour retracer l’histoire de la basket PUMA Suede. Cette basket toujours très tendance est en quelques sortes un mythe de la sneaker culture et à été récement re-pimper par la chanteuse Rihanna.

La puma suede est la basket phare de la marque Puma, les fans de sneakers ont pu la découvrir pour la première fois en 1968. Son simple design composé de la matière suède sur la partie supérieur et sa semelle blanche épaisse a fait d’elle une star aux pieds des hommes et femmes du monde entier. De plus, le fait que la marque propose un large choix de colories à favorisé sa popularité .

Cependant, le retentissement autour de la basket s’explique par des figures emblématique des Etats-Unis qui ont popularisé la sneaker. En effet, l’ancien basketteur NBA Walter Frazier a sortie dans les années 70 sa propre version de la puma sueda re-baptisé alors la puma Clyde. La puma Clyde est resté plutôt fidèle au modèle original puisque seulement la matière a changé et nous sommes passés d’une basket en suède à une basket en cuir.

1978_puma_clyde_ad_catalog_vintage

Tommie Smith a lui aussi participer au mythe de la puma suede puisque cet athlète américain célèbre pour avoir protesté avec son compatriote John Carlos contre les discriminations dont étaient victimes les Noirs aux États-Unis sur le podium du 200 mètres des Jeux olympiques d’été de 1968 à Mexico portait durant la course le model phare de Puma qui a d’ailleurs sorti une paire suede en hommage à Tommie et son geste de bravoure.

pagina_web_i0004a6 (1)-tile

Enfin, c’est les b-boys (surnom d’un danseur de breakdance ) qui ont f1984ait connaitre la basket puisqu’elle est devenue LA chaussure des danseurs, ils l’ont en quelques sortes “coolisé” et lui on fait sa pub. On peut par exemple apercevoir les puma suede sur les b-boys dans le film Beat Street de Stan Lathan sorti en 1984.

Plus récemment, c’est la chanteuse Rihanna qui a sorti une nouvelle version de la basket culte, la puma suede creeper avec la semelle plateau « Creeper », déjà en rupture de stock.

Quel model préférez-vous?

A bientôt!

rihanna-travis-scott-couple-puma-photo-ensemble

Rihanna portant la puma suede creeper.

Le nouveau visage de Balenciaga

Bonjour tout le monde, si vous suivez l’actualité vous n’êtes donc pas sans savoir qu’Alexandcatser Wang a baissé le rideau durant la dernière Paris Fashion Week -non je vous rassure le créateur ne se retire pas- mais ses trois années de travail avec la marque Balenciaga sont terminés. En effet, le vendredi 02 octobre 2015 était sa dernière collection -une collection entièrement blanche pour faire ses adieux- avec la branche française puisque l’homme souhaite s’investir exclusivement à sa marque éponyme, qui a d’ailleurs fêté ses dix ans cette année. Mais alors THE question est qui est-ce qui le remplace?

_mon0028_35241615_north_552x789-tile

La dernière collection prêt-à-porter Printemps-été 2016 d’Alexander Wang pour Balenciaga durant la PFW.

Demna Gvasalia, ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant ce styliste géorgiens de 34 ans a déjà une grande expérience de travail dans la mode puisqu’il a déjà travail pour la marque Louis Vuitton (2012 à 2014) et catsla Maison Martin Margiela (2009 à 2012) et depuis 2014 le créateur est le directeur artistique de sa propre marque Vetements. Vetements est une marque qui a commencé a agité le monde de la mode lorsqu’ elle a été nominé pour le prix LVMH. En effet, les créateurs, les journalistes et autres passionnés de mode ont alors découvert une marque composée de 7 stylistes anonymes (excepté Demna Gvsalia) qui se veut anticonformiste et qui n’hésite pas à bousculer les codes. Ainsi, la jeune marque branchée fusionne le luxe et la cultures underground, elle déniche des pièces dans les friperies ou bien dans des marchés aux puces pour en faire des collections de mode unique.  De plus, Vetements s’illustre dans des approches extravagantes et détournées lorsque l’on parle de  la publicité et la communication employées par la marque. On pourra découvrir la première collection de Demna Gvasalia durant Fashion Week automne-hiver 2016-2017. Que pensez-vous de ce choix pour remplacer Alexander Wang?

defile-vetements-printemps-ete-2016-paris-look-10-tile

La collection prêt-à-porter Printemps-été 2016 de Vetements durant la PFW.

A bientôt!

LE DANDY DE L’EPOQUE, LE MÉTROSEXUEL D’AUJOURD’HUI

Bonjour tout le monde, je débute aujourd’hui avec pour premier article un sujet sur le courant historique qu’est le dandysme, ses origines et comment de nos jours il a influencé la mode.

Origine          Le dandy est un homme né à la fin du XVIII dans la société anglaise qui aime prendre soin de son apparence. A travers le courant intellectuel et esthétique appelé tout simplement le Dandysme, il revendique un comportement raffiné, élégant en adéquation avec leurs tenues vestimentaires de gentleman. Ainsi, le Dandy’s uniform ne jure que par des chemises à jabot, des pantalons taille haute, des vestes queue-de-pie ou encore des chapeaux haut de forme.

Caricature de Brummell, par Dighton, 1805.

Caricature de Brummell, par Dighton, 1805.

La figure            George Bryan Brummell, dit «Beau Brummell», est né en juin 1778 à Londres. Il est concidéré comme un pionnier du dandysme britannique. Pourtant issu d’un milieu non aristocratique, Brummell s’est hissé dans la société anglaise en introduisant le costume de l’homme moderne. 

XXI siècle     De nos jours, le dandysme dans la mode peut être synonyme de «look androgyne» ou de «masculin-féminin» puisque, premièrement, il s’est exporté chez la femme. En effet, le dandysme féminin a pris place sur les podiums en adoptant des coupes masculines par exemple. Tandis que chez les hommes, les créateurs n’ont pas hésité à faire défiler les mannequins avec des pantalons slims et à ajouter dans leurs collections des pièces aux coupes féminines. On constate qu’aujourd’hui le dandysme participe au  mélange des genres. On peut apercevoir cette tendance chez Jean-Paul Gaultier durant son défilé couture Metropolis automne-hiver 2012-2013. (voir ci-dessous).

00010h_184885912_north_1382x_black-tile

Ainsi, on peut se demander si le dandy de l’époque n’est pas le métrosexuel d’aujourd’hui? En effet, le métrosexuel est un homme moderne, urbain qui apporte une attention très importante à son apparence au même titre qu’une femme pourrait en apporté. L’homme métrosexuel est toujours tiré à quatre épingles et n’hésite plus à employer des moyens qui auparavant auraient été exclusivement jugé réservé aux femmes. Qu’en pensez-vous?

A bientot!